Développement Commercial Blog

Péché N°1- A la différenciation j’accorderai peu d’importance

Encore plus qu’en France attendez-vous à ce que le prospect Export vous pose la question fatidique : je travaille avec X depuis 10 ans, tout va bien, dites moi pourquoi j’aurai plus intérêt à travailler avec vous ?

Non seulement vous devrez avoir une réponse bien réfléchie mais les arguments de service de proximité (l’éloignement jouant) seront encore plus importants ! Qu’avez-vous prévu ?

Péché N°2- La maitrise (au moins) de la langue anglaise en interne je sous-estimerai

« J’ai quelqu’un qui parle anglais au téléphone, qui peut le prendre ?»

J’ai malheureusement entendu plusieurs fois cette phrase dans des entreprises qui prétendaient vouloir exporter mais où l’absence ou l’insuffisance de pratique de l’anglais (homme clef, personne lisant et écrivant mais ne parlant pas…) étaient rapidement rédhibitoires.

N’oubliez pas : maîtriser une langue étrangère autre que l’anglais est un plus. Maîtriser l’anglais n’est pas un plus, c’est de ne pas le maîtriser qui est un moins !


Article écrit le 18 Juil 2011, dans Blog Conseil Force de Vente Prospection

Tags: , ,  

Laisser un Commentaire

Sur Twitter

Sur Facebook