Développement Commercial Blog

Péché N°5- Les Outils de paiement je négligerai

Crédit documentaire (Crédoc, L/C) : l’incontournable à maitriser à minima !

Le crédit documentaire est l’engagement d’une banque de payer un montant défini au fournisseur d’une marchandise ou d’un service, contre la remise, dans un délai déterminé, de documents énumérés qui prouvent que les marchandises ont été expédiées ou que les prestations ou services ont été effectués.
L’objet de ces documents est de justifier l’exécution correcte des obligations de l’exportateur.
Ces documents seront ensuite transmis par la banque à l’acheteur contre remboursement, pour que ce dernier puisse prendre possession de la marchandise.

Quelques conseils :

  • Intégrer le coût du crédoc dès le calcul du prix de l’offre.
  • Votre banque est-elle d’accord pour confirmer (éventuellement à l’insu) et à quel coût : varie selon pays, montant, durée de validité etc..) ?
  • Attention: le vendeur doit toujours s’assurer que l’intégralité des documents à remettre est sous son contrôle.
  • Le vendeur doit bien vérifier qu’il dispose au minimum de deux semaines entre la date d’expédition et la date de remise des documents pour des raisons de temps de récupération du B/L (Bill of Lading) et d’envoi à sa banque.
  • Ne pas oublier que les banquiers ne verront jamais la marchandise et n’auront foi que dans les documents!

Malgré toutes ses lourdeurs, le Crédoc reste un moyen de paiement très sûr (Les risques de fraude lors de l’utilisation du crédit documentaire sont très limités car la responsabilité de la banque est engagée).


Article écrit le 23 Août 2011, dans Blog Conseil Gestion Client Prospection

Tags: , , ,  

Laisser un Commentaire

Sur Twitter

Sur Facebook