Développement Commercial Blog

 

On entend toujours parler d’objectifs, de marges , de profits mais ce modèle qui a primé est mis à mal avec la crise actuelle

Que veulent vraiment nos clients?

Peut-on construire un modèle économique durable uniquement sur le profit en pensant que le reste suivra

Voit-on toujours du même œil les produits chinois qui ont déferlé dès les années 90?

Qu’est-ce qui est le plus « accomplissant  » pour ma force de vente : avoir fait une vente ou avoir répondu au vrai besoin du client et ainsi avoir pérennisé cette relation?

Bien sûr l’image ancrée dans l’imaginaire en France est plutôt celle du vendeur « Attila » qui brûle la terre au fur et à mesure : je fourgue mon produit et tant pis si ce n’était pas vraiment ce que le client voulait… (style encyclopédie Universalis en 12 volumes ou machine à tricoter dans les années 70)

Le vendeur de voitures avec son bagou est trop souvent le « mètre étalon » de la vente

Un proverbe (peut-être chinois) dit : « c’est celui qui parle qui n’apprend rien »
A méditer pour les rois de la tchatche…..


Article écrit le 26 Jan 2012, dans Blog Force de Vente Gestion Client Négociation

Tags: , ,  

2 Commentaire sur Et l’éthique dans la Vente?

  1. Guillaume

    Bonjour,

    Via mon expérience (même si je n’ai une expérience que de quelques années), je vois que l’on se tourne vers une nouvelle relation dans la vente,

    On doit désormais être plus à l’écoute de notre client et lui apporter vraiment une solution à son besoin alors que l’on pouvait avoir tendance à créer ce besoin auparavant,

    Avec l’arrivée d’internet et des différents flux d’information, on ne peut plus ou moins arriver à « refourguer » coute que coute son produit, une vente est désormais plus relationnel l’écoute est notre arme principal alors qu’avant c’était le bagou,

    Pour moi d’ailleurs, l’écoute est le principal si on veut créer une relation pérenne avec son client, son marché cible,

    J’aime beaucoup le proverbe

    @ bientot

    Guillaume Régnier

    Répondre
  2. Jessica

    Tout à fait d’accord. Désormais, le client veut construire une vraie relation de confiance avec le vendeur avant d’acheter, et ça prend du temps. Comme le dit Guillaume l’écoute est fondamentale pour réussir dans la vente. C’est seulement en répondant aux réels besoins du client que l’on peut développer sa clientèle et la fidéliser. Bel article!

    Répondre

Laisser un Commentaire

Sur Twitter

Sur Facebook